MUSIQUE NIGERIENNE :
Malam Mamane Barka fait honneur au Niger

Envoyer
Imprimer 1372 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
Laouali Aboubacar 03/01/2013
#####
 

L’ambassadeur de la culture nigérienne, Malam Mamane Barka vient une fois de plus de faire honneur à la culture nigérienne, précisément sa musique. Il a arraché le trophée de la 6èmeEdition du festival Adjra organisée du 13 au 16 décembre 2012 à Sé, dans la région du Mono au Bénin. L’artiste se réjouis « d’avoir valablement représenté les couleurs culturelles du Niger au Bénin ».


Le choix de Malam Mamane Barka sur 375 artistes africains a été effectué à partir de la  chanson intitulée « banané » qui signifie « bénédiction ». La désignation de cette composition  a principalement été favorisée par son originalité et aussi la valeur du message qu’elle véhicule. Malheureusement Malam Mamane Barkadéplore le fait que ce prix passe une fois de plus inaperçu au Niger, « un non -évènement ». Selon cet artiste de renommée internationale, sans sa volonté et surtout la contribution inestimable des  medias, cet important prix ne sera pas connu  par le public nigérien.  L’artiste souligne que dans d’autres pays, cet exploit international mériterait la reconnaissance du peuple notamment des  gouvernants qui saisiront cette opportunité pour saluer cet honneur fait à leur Nation. Il soutient à cet effet que « sous d’autres cieux, cela constituerait une occasion pour les autorités d’organiser à défaut d’un accueil triomphal, une grande réception au cours de laquelle le trophée sera présenté à toute la Nation ». Par rapport au désintéressement des autorités nigériennes aux arts et à la culture,  le « Barkaï national » déplore le fait que jusqu'à présent, les autorités nigériennes au plus haut sommet ne considèrent pas toujours la valeur culturelle comme « Un véritable facteur de développement pour un pays ». Très écœuré, l’artiste indique que  depuis plus d’un quart de siècle qu’il exerce dans la musique, il n’ajamais reçu une quelconque aide de la part du Ministère de la culture. Face à cette situation criarde, l’unique joueur de birham interpelle le président de la République à davantage s’investir dans le rayonnement de la culture nigérienne. Il appelle ce dernier à s’inspirer de certains Chefs d’Etats africains, qui avaient compris très tôt que la culture en générale, principalement la musique peut être considéré comme un véritable levier de développement pour un pays. Comme solution à cet épineux problème, l’international nigérien demande aux autorités nigériennes d’assister les artistes afin qu’ils se stabilisent et qu’ils s’adonnent à la recherche musicale, de contribuer à la création des « festivals de proximité » ou le patrimoine culturel nigérien sera mis en exergue  et aussi d’insérer l’enseignement des arts et la culture dans le système éducatif nigérien.



 



 



  


jeudi 3 janvier 2013

Votre avis


Dans la même catégorie


 :: Météo Niamey

Cliquer pour une météo complète

Jouez aux Quiz
Newsletter
Chargement...