Déclaration

Envoyer
Imprimer 550 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
Webmaster
 28/04/2017

DÉCLARATION DE PRESSE DU COLLECTIF DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE NIGERIENNE Réuni à l’effet d’examiner les derniers développements de la situation scolaire et universitaire au Niger, au lendemain des manifestations des élèves et étudiants à Niamey et à l’intérieur du pays, le collectif des organisations de la société civile, fait la déclaration dont la teneur suit : A peine deux (2) jours après l’interpellation du gouvernement par les députés nationaux au sujet de la situation particulièrement grave que traverse l’école publique nigérienne, les manifestations des élèves et étudiants, tant à Niamey qu’à l’intérieur du pays, sont venues montrer aux yeux du monde entier que les autorités en place n’ont finalement aucune réponse concrète aux légitimes revendications des acteurs du secteur de l’éducation en dehors des discours creux et de la répression policière. En effet, alors que les manifestations des élèves et étudiants étaient tout à fait prévisibles depuis l’ultimatum lancé par le Comité directeur de l’Union des Scolaires Nigériens (USN), les autorités en place, convaincues que les forces de l’ordre se feraient le devoir de contrecarrer toute action de protestation dans les rues, n’ont engagé aucun dialogue avec les responsables de cette organisation ; préférant ainsi laisser les élèves et étudiants sortir dans les rues de Niamey et des villes de l’intérieur du pays se mesurer à des éléments des forces de l’ordre équipés de tous le matériel nécessaire à la répression et visiblement très déterminés à en découdre avec les jeunes frères et sœurs. Aussi, profondément attaché au respect des droits humains et des valeurs de la démocratie, totalement résolu à empêcher par tous les moyens légaux le retour à l’autoritarisme d’antan, convaincu de la nécessité d’une large mobilisation citoyenne non partisane pour la réhabilitation de l’école publique et la défense des acquis des luttes antérieures, indéfectiblement attaché à la sacralité de la vie humaine, le collectif des organisations de la société civile : 1-Condamne avec la dernière énergie l’usage disproportionné de la force contre les manifestations scolaires et estudiantines du 10 avril 2017, dont le bilan officiel dressé par les autorités fait cas d’un étudiant tué, de 88 blessés et 313 interpellés ; 2-Présente ses condoléances les plus attristées, sa compassion et sa solidarité aux familles et aux proches des victimes de cette répression barbare d’un autre âge, souhaitant bon rétablissement aux blessés ; 3-Dénonce vigoureusement l’hostilité manifeste des autorités en place à l’exercice légitime et légal de la liberté de manifestation consacrée par les instruments juridiques internationaux et la Constitution du 25 novembre 2010, ainsi que leur propension maladive à user de la force brute contre les manifestants non armés ; 4-Réaffirme devant l’opinion nationale et internationale sa détermination à s’élever contre l’usage disproportionné de la force dont est devenu coutumier le régime en place à Niamey, et qui a entrainé plusieurs fois, depuis 2011, mort d’hommes et atteintes à l’intégrité physique des manifestants ; 5-Exprime sa profonde indignation devant les discours méprisants et mensongers débités par des autorités gouvernementales qui cherchent par tous les moyens à s’exonérer de toute responsabilité par rapport au drame survenu sur le campus universitaire de Niamey, et plus généralement par rapport à l’état de déliquescence du système éducatif nigérien ; 6-Rappelle aux éléments des forces de l’ordre qu’il est dans leur intérêt, chaque fois qu’ils sont envoyés sur le terrain pour réprimer des manifestants pacifiques, de garder à l’esprit qu’ils sont au service des citoyens et non d’un quelconque gouvernement, et que leurs responsabilités individuelles et collectives restent engagées en cas d’atteintes à la vie et à l’intégrité physique des manifestants ; 7-Exige des plus hautes autorités le limogeage de tous les responsables des forces de l’ordre engagés dans la répression des manifestations du 10 avril, des responsables ministériels et universitaires qui ont autorisé la violation des franchises universitaires, et l’ouverture d’une enquête visant à établir les responsabilités individuelles des agents qui ont exercé des brutalités contre les manifestants ; 8-Dénonce les violences exercées par les forces de l’ordre à l’endroit des journalistes et les exhorte à continuer à accomplir avec courage et détermination leur mission d’information du public ; 9-Exige la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations du 10 avril 2017 et la réouverture de tous les campus universitaires fermés, et apporte tout son soutien aux élèves et étudiants, ainsi qu’aux enseignants, qui luttent courageusement pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, ainsi que pour la réhabilitation de l’école publique nigérienne aujourd’hui en totale déliquescence ; 10-Invite l’ensemble des forces vives de la Nation, indépendamment de toutes considérations partisanes ou autres, à se joindre au collectif des organisations de la société civile en vue de faire, le mercredi 19 avril 2017à partir de 15h, une grande marche citoyenne, à l’échelle nationale, pour défendre le droit à l’éducation de nos enfants, dénoncer la répression sauvage des manifestants pacifiques, réclamer justice pour les victimes, et s’élever contre l’impunité pour tous ceux qui se croient en droit de lancer des hordes policières contre des enfants désarmés. Enfin, le collectif des organisations de la société civile invite, d’ores et déjà, tous les Imams et leaders musulmans à profiter de l’occasion de la prière hebdomadaire de vendredi pour faire, dans toutes les mosquées du Niger, des invocations et des prières pour le repos des âmes des victimes de la barbarie policière, mais aussi pour le succès de la mobilisation citoyenne du mercredi 19 avril 2017. Fait à Niamey, le 12 Avril 2017

vendredi 28 avril 2017

Votre avis


Dans la même catégorie


 :: Météo Niamey

Cliquer pour une météo complète

Jouez aux Quiz
looking for affair women that cheat on their husbands wife cheated on me
reason why husband cheat maryaltmansblog.com.nobullsoftware.com why people cheat in relationships
therapeutic abortion blog.lakerestoration.com pro and cons of abortion
walgreen photo coupon codes blog.mrwade.co.uk pet rx coupons
priligy comprar belgianjunioropen.be dapoxetine 60mg las
prescription transfer coupon site free prescription drug discount card
free printable viagra coupons blog.alpacanation.com discount drug coupons
discounts coupons click abortion pics
prescription discounts cards cialis discount coupon prescription transfer coupon
drug coupon coupons for prescription drugs discount drug coupon
cialis sample coupon coupon for prescriptions prescription drugs coupon
niacin vitamin b3 oscarsotorrio.com niacin
imodium notice karensmith.us imodium chien
bimatoprost eyelashes bimatoprost hair growth bimatoprost
home std test kits std testing at home how do i get chlamydia
wives who cheat on husbands married men affairs beautiful women cheat
perverted stories adult video site sister sex stories
how much do abortion pills cost abortion right or wrong abortion clinics in san diego
walgreen photo coupon codes blog.mrwade.co.uk pet rx coupons
how much is the abortion pill abortion pill how to terminate a pregnancy
your pharmacy card online coupons for walgreens walgreens coupons prints
new prescription coupons survivingediscovery.com free cialis coupon
cialis coupon cialis coupon cialis coupon
drug coupon mha.dk discount drug coupon
cialis sample coupon is-aber.net prescription drugs coupon
cialis discount cheap cialis cialis discount
viagra apotheke open viagra apotheke
cialis cvs coupon sledaddicts.com cialis
cialis cvs coupon site cheap cialis
kamagra oral jelly kamagra oral jelly djelovanje kamagra oral jelly
Newsletter
Chargement...