Actualités/liberté de la presse /Afrique Côte d’Ivoire : 6 journalistes incarcérés Imprimer
2/16/2017 2:32:54 PM - Publié par maison.presse@yahoo.fr  


Six journalistes ivoiriens dont trois patrons de presse ont été interpellés et incarcérés dimanche dans un camp de gendarmerie d’Abidjan pour « divulgations de fausses informations » sur la récente mutinerie de soldats, selon le site voaafrique.com.
Il s’agit du directeur de publication du quotidien Notre Voie, Bamba Franck Mamadou ainsi que le directeur de publication du quotidien Le Temps, Yacouba Gbané et de son journaliste Ferdinand Bailly, du directeur de publication de Soir Info, Vamara Coulibaly et son rédacteur en chef Hamadou Ziao ainsi que le correspondant de Soir Info dans la région d’Aboisso.
Convoqués depuis 10h de dimanche et après plusieurs heures d’audition à la brigade de recherche de la gendarmerie d’Abidjan-Plateau, les journalistes en question ont été conduits tard dans la nuit au camp Agban, le plus grand camp de gendarmerie du pays, nous apprend la même source.
« Relativement aux récents mouvements d’humeurs des militaires (…) il nous est donné de constater que certains organes de presse divulguent de fausses informations de nature à inciter les soldats à la révolte », dit un communiqué du procureur de la République lu à la télévision nationale.
« Ces agissements tombent sous le coup de la loi qui réprime l’incitation des militaires à l’insoumission et à la rébellion, les atteintes à l’autorité de l’État et la publication d’informations fausses se rapportant au secret de la défense et de la sûreté de l’État » ajoute le texte.
Le document précise que l’audition des journalistes « interpellés va se poursuivre afin de situer les responsabilités ».


Imprimer

 


  © MEDIA NIGER